Isolation

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.

Lien

Isolater la toiture par l'extérieur

1- Vérifier que les chevrons existants puissent résister à la charge qui sera ajoutée par l'isolation. Y poser un "platelage" qui acceuillera par le dessus l'isolation et qui servira de finition intérieure, généralement du lambris, de la volige ou de l'OSB

​2- 

Isolation des murs par l'intérieur 


1- Pour étre sûr que l'enduit d'origine (incertain dans sa composition) ne pertube pas les flux de vapeur, le mlur est remis à nu au perforateur-burineur ou à l'huile de coude et au burin

2- Une ossature bois réalisée à 25 mm du mur maintient la couche d'isolant principal (120 mm). Pour remplir le vide derrière les montants et compenser les défauts de planéité du mur, une couche supplémentaire de panneaux en chanvre de 30 mm est interposée ponctuellement.

3- Pour fixer l'ossature (douglas raboté 95 x 45 mm), cheviller et visser au sol et au plafond les lisses en bois, puis larder (visser au sol et au plafond les lisses en bois, puis larder ( visser de biais) aux lisses haute et basse les montants verticaux tous les 60 cm.

4- Insérer l'isolant principale en laine de bois entre les motants. Pour la découpe, préférer la scie alligator.

5- Agrafer soigneusement le frein-vapeur hygrovariable sur la totalité de l'ossature de la paroi. Chaque raccord entre les lés ou avec solive, menuiserie, sol, plafond, ect. est bien étanché avec un adhésif ou un mastic spécifiques.

6- Visser l'ossature secondaire horizontale (30 x 30 mm) sur la principale (entraxe 40 cm). Le frein-vapeur est alors "troué" mais étant poinçonné entre les montants bois, il n'y a pas de risque de pénétration d'air ou de vapeur. Le plombier et l'électricien passeront leurs réseaux dans cet espace.

7- Poser la dernière couche d'isolant en chanvre de 30 mm dans l'ossature secondaire

8- Mettre en place le parement : découper le Fermacell à la scie circulaire et l'agrafer sur l'ossature secondaire est plus rapide et économique que les vis. Les raccords entre plaques sont réalisés à l'aide d'une colle spécifique du fabricant.

9- Un surfaçage (ou ratissage) au plâtre et une finition à la peinture viennent parfaire les finitions                                                                                       

Isolation phonique sur plancher

41- Le complexe mesure 65 mm d'épaisseur mais pèse près de 50 kg/m² : vérifier que le plancher et la structure existants accepteront cette nouvelle charge

2- Sur la surface plane et porteuse, dérouler un pare-poussière en le faisant remonter sur les murs sur un peu plus de la hauteur du complexe total (il sera au final arasé et caché par une plinthe)

3- Déposer par dessus, bords à bords, des panneaux isolants phoniques ( bruits d'impact ) de fibre de bois rigide (10mm)

4- Déposer bords à bords sur toute la surface de la pièce des plaques de carton nid d'abeille Fermacell

5- Déverser dans les alvéoles les granules nid d'abeille Fermacell. Ces "cailloux concassés  finement" rajoutent 45 kg/m², c'est la masse qui combat les bruits aériens

6-Répéter l'étape 3 pour absorber les bruits d'impact du futur plancher flottant

7- Poser le plancher flottant en laissant bien le joint de dilatation au pourtour de la pièce, qui permet de ne pas communiquer les bruits d'impacts aux murs, donc à la structure

Isolation phonique entre solives

1- Dans le vide entre solives, installer un isolant semi-rigide : Laine de bois, de coton, de chanvre-bois ou panneaux de chanvre-ouatte de cellulose. Découpés 2cm plus larges que l'espace où ils vont s'insérer, ils tiennent tout seuls

2- Si la hauteur des solives ne correspond pas à une épaisseur standard d'isolant, poser autant de couche d'isolant qu'il faut pour combler la totalité de l'espace, ce qui évitera la résonance des bruits de pas

3- Fixer les pattes à vis pour tige filetée sous les solives, puis les tiges filetées pour recevoir les cavaliers antivibratoires

4-Installer les fourrures à plafond dans les cavaliers, perpendiculairement aux solives (généralement entraxe de 40cm ). La distance entre le dessous des solives et le dessous des fourrures correspond à la dernière d'isolant à mettre en oeuvre.

5- Entre les solives et les fourures, glisser la dernière épaisseur d'isolant.  Le rôle de cette couche est d'éliminer et d'absorber les derniers bruits aériens qui voudraient passer 

6- Visser les plaques Fermacell sur la structure avec les vis du fabricant et en respectantses préconisations. Les plaques ne doivent pas être en contact avec les murs (plafond "flottant"). Pour les finitions du pourtour, pas de remplissage au plâtre mais un cordon de mastic à peindre.